Home

C’est bien beau de parler de marrons mais il est grand temps de laisser s’exprimer les châtaignes. Elles sont si délicieuses une fois débarrassées de leur coque, pas question d’attendre la période des fêtes pour en déguster. Et puis, elles sont bonnes pour ce qu’on a : la grise mine d’un automne pluvieux. Composées principalement de glucide, les châtaignes sont source d’énergie et ce n’est pas du luxe si, comme moi, vous avez souvent besoin d’un petit coup de booste. Enfin, pour ne rien gâcher, ces fruits contiennent des fibres et du potassium. Convaincus ?

Par contre, me rvlà déjà avec du quinoa. Ma récente réconciliation avec cette céréale et ses nombreux atouts me donne envie d’en manger sans retenue. Je vous propose donc une variation du quinoa d’automne publié il y a peu. Il sera accompagné cette fois de figues, de dés d’aubergine et … de châtaignes bien entendu.

DSC_0010

Pour 2 portions roboratives (pour plus, je compte sur votre pratique implacable de la règle de 3), comptez : 2 portion de quinoa / 1 poivron long (et rouge) / 1 filet de sirop d’érable / un peu d’huile d’olive / sel / poivre / quelques brins de coriandre fraîche / 1 belle aubergine / 10 tranches de pancetta (ou aucune, pour une version végé) / 2 figues fraîches / 6 châtaignes bien charnues.

Cuire le quinoa selon les instructions et réserver. Dans un four préchauffé à 200°C, déposer les châtaignes légèrement incisées sur une face à l’aide d’un petit couteau. Laisser cuire 15 min puis mettre de côté. Couper l’aubergine en petits dés et la faire revenir dans un peu d’huile d’olive avec sel et poivre jusqu’à ce que la chaire soit fondante et colorée. Compter pour ce faire 10 à 15 minutes à feu moyen en mélangeant de temps en temps. Réserver. Dans le même récipient mais cette fois sur feu vif, faire rôtir les tranches de pancetta ciselées grossièrement. Réserver également. Rincer, épépiner et trancher finement le poivron pour ensuite le faire revenir à son tour dans un filet d’huile d’olive, à feu doux. Saler, poivrer légèrement et remuer régulièrement. Après 5 min, ajouter 1 filet de sirop d’érable et laisser fondre encore quelques minutes. Pendant ce temps, couper les figues en cubes, décortiquer les châtaignes et hacher la coriandre. Mélanger ensuite les ingrédients réservés avec les lamelles de poivron pour réchauffer l’ensemble et terminer avec la coriandre avant de déguster.

Et dire que la châtaigne renvoie également à une grosse mandale …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s