Home

Le salon de l’alimentation a pris racine pour deux semaines dans notre belle capitale. Je n’ai pas pu m’empêcher d’aller jeter un œil et maintenant, je vous raconte !

C’est toujours comme ça, c’est plus fort que moi, j’imagine toujours soit monts et merveilles soit le pire dès qu’on me parle de quelque chose. Là, j’ai direct foncé tête baissée dans les monts et merveilles : UN SALON DE L’ALIMENTATION ? HAAAAAAA, GÉNIAL !!!!! Avec les années, je devrais me souvenir que la réalité est souvent bien plus contrastée.

DSC_0022

Déjà, il a fallu se lever tôt pour aller jusqu’à Bruxelles. Ça aurait du me mettre la puce à l’oreille, quelque chose de bien ne commence JAMAIS tôt le matin. Soit. Ma dévouée petite Mamoune a eu la gentillesse de m’accompagner dans les grands palais d’expo de la grande ville (et oui, y a que moi qui suis pas si grande ^^). La route se passa sans encombre et fut l’occasion de nombreux papotages. Rien que pour ça, ça valait le coup même si on aurait pu le faire devant un chocolat chaud. Arrivées sur place, nous apprenons que l’entrée est gratuite pour les femmes. Chouette ! Même si on s’est demandé si cette faveur avait pour but de les remercier pour leurs bons et loyaux services au sein du foyer depuis des décennies ou de les inciter à y retourner fissa avec une batterie de cuisine toute neuve achetée en promotion.

Mais revenons à Marmouton. A nos moutons pardon. Le salon de l’alimentation c’est quoi finalement ? Et bien c’est un grand hangar rempli de stands, d’exposants et de représentants dans des domaines très variés de l’alimentation au sens large -parfois franchement trop large- : saucissons, produits canadiens, vins, tupperwares, bouillons lyophilisés, fromages, pâtisseries, épices, machines à pains, etc. Cette balade dans les grandes allées bordées d’étales fut roborative (beaucoup d’occasions de gouter et grignoter les produits exposés), instructive (ce salon est une vraie fourmilière à observer) mais un peu décevante au niveau des tendances culinaires. Il n’ y avait en effet pas grand chose d’innovant, de farfelu, d’inattendu. Beaucoup de déjà vu, déjà bu, déjà goûté, déjà testé. Dommage. Je me suis juste laissée séduire par de  l’eau d’érable, de l’ail fumé et des pâtes à la farine d’insectes des sœurs Goffard. Je teste ça bientôt et vous tiens au courant !

 DSC_0028

Si vous souhaitez aller tester tout ça par vous-même, rendez-vous à Bruxelles Expo jusqu’au 25 octobre compris, de 10h à 18h.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s