Home

Je quittais hier le ciel aux reflets marins de la Bretagne, me voici aujourd’hui de retour à Liège sous un ciel … de plomb ! Mais on ne va pas se laisser démonter ! Voici les dernières recettes, anecdotes et bonnes adresses de ce voyage, histoire de prolonger un peu le plaisir. En tout cas, une chose est sûre, … on y retournera !

Des sardines au barbecue, ça vous dit ? C’est très bon pour la santé, pas cher et délicieux alors pourquoi s’en priver ? Pour 10 sardines marinées au gingembre, il vous faudra : 10 sardines / 1 oignon jeune (le vert et le blanc) / 1 gousse d’ail / quelques branches de romarin / 3 ou 4 feuilles de laurier / le jus d’un citron / quelques càs d’huile d’olive / une pincée de piment d’Espelette / un morceau de gingembre frais rappé pour obtenir environ 1 càc bien bombée / quelques tours de moulin à poivre / quelques pincées de sel aromatisé (moi j’ai mis le mélange dit « du trappeur » dont je vous ai déjà parlé dans l’article omelette tournesol, mais vous pouvez en utiliser un autre : sel au citron, sel de garrigue etc. Mélanger l’ensemble des ingrédients (hacher l’ail et le jeune oignon), napper le poisson avec la préparation obtenue et laisser reposer quelques heures au frigo avant d’allumer le barbecue.

IMG_2196

Je suis devenue, au fil du séjour, de plus en plus agile pour ouvrir les huitres, ce que je n’avais jamais osé auparavant. Les pauvres, il n’y a donc plus aucun obstacle entre elles et moi ! Je vous avais préparé une petite vidéo explicative mais je suis, en tout cas je l’espère, plus douée en cuisine qu’en informatique. La mise en forme de la vidéo attend donc une main secourable, il va falloir patienter ! Peut-être jusqu’à Noël et ce n’est en fait pas plus mal, ça tombera à point. A suivre donc, mais pour vous mettre en appétit, voici ma première douzaine d’huitres ouverte par mes soins en à peine … 20 min ? ^^

IMG_2182

Cette escapade bretonne a également été l’occasion pour moi de cuisiner, pour la première fois, des araignées de mer. Impressionnantes bestioles ! Par contre, j’ai laissé leur complexe décortication aux experts car c’est tout un art … et un matériel, un peu comme pour les crabes. Je les ai cuites dans un bouillon aux algues trouvé sur place (et oui, ça n’a que des avantages de vivre en bord de mer). La durée de l’immersion en eau bouillante dépend du poids de la bestiole. Comptez 20 min après ébullition pour une bête d’1kg (elles sont souvent bien plus grosses !).

IMG_2213

Et avec ça ? Un petit risotto aux algues et à l’estragon, 100 % approuvé par mes compagnons de table du jour. Pour 3 convives, prévoyez : une tasse de riz rond pour risotto / 1 poireau / 1 oignon nouveau (la partie verte ainsi que la partie blanche) / 1 gousse d’ail / 2 échalotes / 1 càs de beurre demi-sel / 1 filet d’huile d’olive / 1 petit verre de vin blanc / 4 càs de parmesan fraichement râpé / 80g de salicorne égouttée /  quelques tours de moulin de poivre noir / 1 càs de court-bouillon aux algues (magasin bio) ou, à défaut, 1 cube de poisson / le jus d’un citron / quelques tiges de ciboulette et d’estragon.

IMG_2216

Mettre à chauffer 1l d’eau avec le cube de bouillon ou le court-bouillon aux algues. Faire revenir, sur feu moyen, le poireau émincé, les échalotes, l’ail et le jeune oignons hachés dans le beurre et l’huile d’olive. Remuer et après 5 min, ajouter le riz. Poursuivre la cuisson en remuant quelques minutes avant de déglacer avec le vin blanc. Ajouter ensuite progressivement le bouillon (louche après louche, après chaque absorption) en remuant presque en permanence afin d’éviter que le riz n’attache. Le risotto est prêt lorsque le riz est crémeux et encore légèrement craquant sous la dent. L’al-dente de la pâte en somme. Ajouter alors le parmesan, le poivre, la salicorne grossièrement hachée, le jus de citron et les herbes fraiches ciselées.

Et pour terminer cette douce escapade gourmande, une dernière adresse, celle du restaurant Les Filets Bleus à Locquémeau, spécialisé dans les fruits de mer, la préparation du poisson et la cuisine aux algues. Dans un cadre idyllique (au bord du petit port, avec une vue imprenable sur l’océan), nous avons dégusté d’excellents fruits de mer, un velouté de poissons et crustacés, de la sole en Millefeuille et une escalope de bar accompagnée de spaghettis aux algues et jus vert. Un délice ! Et parce qu’on commence à se connaître un peu, je vous l’avoue, j’ai pris des huitres au dessert. On ne se refait pas !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s