Home

J’ai commencé ce blog il y a quelques mois en disant au-revoir aux soupes ravigotantes de l’hiver et en souhaitant la bienvenue aux gaspachos bien frais de l’été. Mais là, j’avais envie d’un entre-deux : un bouillon léger aux couleurs des beaux jours avec la chaleur réconfortante des soirs pluvieux. La cuisine et ses possibles … l’arc-en-ciel dans mon assiette. Heu-reu-se !

Pour 2 bols « repas » (j’ai déjà servi ce bouillon à l’apéro, dans des petites verrines), il vous faudra : 1 jeune poireau / 1 petit piment rouge / 2 bâtons de citronnelle / 2 jeunes oignons / 1 bouquet de coriandre / 1 feuille de laurier / sel / poivre / 2 càs d’huile neutre / 1/2 citron vert / 1 filet de vin blanc / 1 belle pincée de gingembre moulu / 2 filets de poisson à chaire ferme / 1 poignée de nouilles de riz / lait de coco (facultatif).

IMG_1912

Émincer finement le poireau, le piment épépiné, les jeunes oignons et la coriandre. Prélever la première couche dure des bâtons de citronnelle puis les couper en deux dans le sens de la largueur, ensuite en deux dans le sens de la longueur. Faire revenir quelques minutes le poireau, la citronnelle, le piment, le laurier et la moitié des oignons nouveaux sur feu vif avec les 2 cuillères d’huile. Assaisonner avec le sel, le poivre et le gingembre et presser le jus de citron vert. Remuer puis déglacer avec un bon filet de vin blanc et laisser évaporer légèrement. Recouvrir ensuite d’un litre d’eau, porter à ébullition puis diminuer le feu et laisser infuser 20 minutes avec la moitié de la coriandre. Couper le poisson en gros cubes, saler légèrement les morceaux. Augmenter l’intensité de la chaleur jusqu’à l’obtention d’un léger frémissement. Plonger les nouilles et le poisson pour quelques brèves minutes de cuisson. Enfoncer la lame d’un couteau dans la chaire du poisson. Il est prêt lorsque la lame ne rencontre pas de résistance. Si vous aimez le lait de coco, ajoutez-en quelques cuillères. Rectifier l’assaisonnement, retirer les bâtons de citronnelle et le laurier puis servir avec le reste de la coriandre et des jeunes oignons. Vous pouvez remplacer le lait de coco par un filet d’huile de sésame ou une autre huile parfumée de votre choix. Vous pouvez également ajouter des pousses de bambou, des germes de soja ou tout ce qui vous plaira !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s